La ville où résident vos milles secrets ... HENTAI/YAOI/YURI
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 ; EMIKO IKEDA ♥ fondatrice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emiko Ikeda
Admin kawaii ♥
avatar

Messages : 152
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 24
Amour : Je n'ai pas cette chance..
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Métier : Serveuse, malgré moi, dans un bar..

Carte d'identité
Race: Neko
Secret: Elle était humaine avant, elle a été capturé et transformé (en neko) par une bande de vampires qui expérimentaient sur elle.
Peurs: Sang, Forêt, Eau, Insectes, Noir, Hauteurs..

MessageSujet: ; EMIKO IKEDA ♥ fondatrice   Ven 1 Juil - 4:12



Emiko Ikeda


♠ NOM: Ikeda
♠ PRÉNOM: Emiko
♠ ÂGE: 17 ans
♠ SITUATION FINANCIÈRE: Moyenne
♠ GROUPE SANGUIN: O-
♠ COULEUR FAVORITE: Turquoise
♠ MÉTIER: Serveuse dans un bar
♠ RACE: Mi-animal ~ Neko
♠ PÉCHÉ CAPITAL: Envie
♠ SECRET: Elle était humaine avant, elle a été capturé et transformé (en neko) par une bande de vampires qui expérimentaient sur elle.

♠ CARACTÈRE: Emiko est une jeune femme délicate, surtout depuis les épreuves qu'elle a vécu. Elle est vive, alerte, enjouée et particulièrement communicative. Charmante et élégante, elle cherche à plaire ainsi qu'à faire plaisir. Elle essai d'être optimiste et éprouve un plaisir certain à amuser son entourage. Elle est curieuse et intéressés par tout, ce qui peut la conduire à une certaine instabilité et innocence pure. Jeune femme aimable, Emiko est douce, déterminée et d'une grande vivacité d'esprit. Généreuse et intéressée par les autres, elle peut paradoxalement se comporter de manière égocentrique. Malheureusement , elle ne montre ce côté d'elle-même qu'à très peu de gens . . Depuis ses traumastimes, elle à une très grande difficulté à faire confiance aux gens. Elle est plutôt craintive et timide avec ceux qu'elle ne connais pas. Cela ne l'empêche pas d'être têtue et d'avoir un manque d'intuition flagrant. Elle est donc souvent à l'affut du danger, et ce rendra souvent un peu trop tard dans quel pétrin elle se met. De nature assez maladroite, elle n'est pas le genre de personne à qui il faut confier des tâches minutieuses. Emiko a développé un tempérament et une force d'esprit robuste, qui supporte bien la critiques ainsi que les attaques physiques. Elle a appris en quelque sorte comment réagir à ce genre de situation.

♠ HISTOIRE: « Mieux vaut vivre enchaîné près de celui que l'on aime, que libre au milieu des jardins près de celui que l'on hait. »
Avant tous, il faut savoir que je n’ai pas toujours été ainsi. J’étais humaine à l’origine. Pas de queue, pas d’oreilles, pas de crocs, pas de griffes et pas de vision dans la nuit ; rien. J’étais tout ce qu’il y a de plus normale. Malheureusement, ce n’est pas cette vie que je devais avoir, je ne méritais pas ce privilège. Cette nuit là, jamais je n’aurais imaginé la tournure que prendrait mon existence. Je n’aurais jamais dû sortir de chez moi, je regrette la dispute que j’ai eu avec mes parents juste avant de quitter la maison... J’en avait marre c’est vrai, mais ce n’était pas une bonne raison pour disparaître. Avoir sû, je leur aurait au moins dit je t’aime. Mais ce n’est pas ce qui est arrivé, alors il est trop tard maintenant pour parler d’eux. Je dois faire comme si je n’avais jamais eux de famille, ça m’évitera de souffrir avec des pensés néfastes. Me pourrir la vie avec des remords ne servirait à rien, la machine à remonter le temps n’existe pas alors autant faire avec.

2h47 du matin. Dehors, l’air glacial de l’hiver caressait l'une de mes joues opalines qui prenait lentement une couleur rosée dû au manque de chaleur. Je n’avais pas pris la peine de m’habiller chaudement, la colère ayant dominé mes actions. Je voulais simplement marcher sans jamais m’arrêter pour oublier ce qui venait à peine de se dérouler. Mes parents avaient dépassé les bornes, je n’étais plus capable d’endurer cette vie. Mais si on m’avait averti de la manière dont elle changerait, j’aurais choisis de la garder sans hésiter. Quoi qu’il en soit, j’étais en train de marcher, les yeux légèrement perdu dans le vide sombre de la nuit, lorsque trois hommes sont ‘’apparu’’ devant moi. Pas réellement apparu, je ne les avais simplement pas remarqué avant. J’étais beaucoup trop hors de moi pour avoir peur, alors je continuai mon chemin sans même poser mes yeux sur eux. Mauvaise idée de ne pas avoir pris mes jambes à mon cou pour m’enfuir, car le plus grand et trapu des trois m’attrapa fortement le bras. J’ai essayer de me débattre, en vain, ils m’ont assommé et tout ce dont je me souviens, c’est de m’être réveillé dans un laboratoire avec un mal de tête atroce.

Mes bras et mes jambes ne bougeaient pas, étant attachés à une table sous des projecteurs ivoirins plutôt agressant. J’avais la bouche libre, ce qui était, en somme, une bonne chose vu l’état dans lequel je me trouvais. Je n’arrivais pas à distinguer les formes au-dessus de moi, car ont m’avait retirer mes lunettes. Ma vue est affreusement faible, et c’était très déplaisant à vivre. J’allais cependant devoir rester ainsi encore un petit moment. Personne ne me disait quoi que ce soit, je n’entendais que des bribes de conversations qui n’avais aucun sens. Je ne comprenais rien, mon cœur battant à un rythme s’accélérant. Mes yeux humides voulaient se remplirent de larmes, mais je ne devais pas leur donner cette satisfaction. J’allais me montrer forte, plus qu’une vulgaire adolescente normale l’aurait fait. Je n’allais pas abandonner maintenant, il n’aurait pas ce qu’ils voulaient de moi sans que je me batte. Je voulais retrouver ma liberté, serrer dans mes bras ma mère et mon père qui dormaient probablement en ce moment.

C’est ce que je pensais, mais j’étais loin d’imaginer ce qu’ils me réservaient. Au début, ils se servaient de moi afin de faire des tests sur la psychologie humaine. Ils me faisaient volontairement souffrir, tant côté physique que mental, pour voir les différentes réactions que je pouvais avoir. Mes bourreaux notaient tous dans des dossiers et étudiaient également mon comportement face aux manques. J’ai passer une semaine sans manger quoi que se soit, n’ayant droit qu’a un minimum d’eau pour me préserver ‘’en vie’’. Il va sans dire que j’étais devenu horriblement maigre et frêle. Le pire ne résidait pas dans les souffrances physiques, c’était ma propre maltraitance mental qui m’était insupportable. Je me maudissait d’avoir quitter mes parents, de ne pas avoir reculé, de ne pas m’être davantage battu. Une haine démesurée s’insinua alors envers ma propre personne, j’avais été beaucoup trop faible.

Les multiples expériences toutes plus atroces les unes que les autres continuaient ainsi, et j’avais l’impression que jamais je ne verrais la fin de ce martyre. Jusqu’au jours où… : '' Ont a recueillit assez d’informations sur elle, si on la transformait enfin ? ''. Une voix masculine répondit à la première sous une ambiance tendue. '' Je ne pense pas que ce sois une bonne idée ! '' . Son interlocuteur, visiblement irrité, lui intima le silence en ordonnant sèchement de se la fermer. Peu après, une longue seringue pointue fit son entrer à l’intérieur d’une veine dans mon cou. Un liquide coula alors en moi, d’abord froid puis prenant une ampleur ardente, me donnant l’impression de brûler les moindres parties de mon corps. Des gémissements de douleurs accompagnaient mon visage crispé par le mal se profilant en moi. J’ignorait tout de ce qui prenait lentement possession de moi, et se sont mes dents qui m’ont fait le plus souffrir en premier, suivit de près pas le dessus de ma tête, le bas de mon dos ainsi que le bout de mes doigts. J’avais l’impression que mon corps changeait, il créait de nouvelles cellules sous une douleur extrême. Ces connards m’avaient fait quoi ?

Mes paupières s’ouvrirent lourdement et des voix aux ténors puissants résonnaient dans ma tête. '' Elle se réveille enfin ! '' Mon corps m’affligeait d’horribles sensations que j’aurais préféré ne pas sentir. '' Elle n’a pas l’air de bien aller ! Mais au moins, l’expérience ne s’est pas avéré être un échec. '' Une fois ma vision revenu, je posa le regard devant moi pour constater une toute nouvelle apparence. Je ressemblais à un chat ! Oui, un chat ! '' Vous m’avez fait quoi bande de tarés ?! '' Une colère furibonde s’éprit de moi, tremblant sous ce sentiment et aussi dû à mon manque d’énergie. Je m’étais probablement levé trop vite. '' Calme-toi petite neko ! Ont t’as rendu plus mignonne ! Non ? '' Une voix horripilante et me dégoûtant avait répondu à ma confrontation. Là, c’était pire que tout. J’avais peine à croire que de telles personnes existent réellement. Mais bon, il faut de tout pour faire un monde, y compris des êtres insensibles & complètement irrationnels ; déficients mentaux.

Pas besoin de vous expliquer la suite, ce n’est pas nécessaire. C’est ici que c’est terminé ma vie normale pour m’en donner une toute nouvelle. Pas forcément mieux que la ''précédente'', vous savez ? Je dirais même plus que catastrophique, du moins, à mes yeux. Alors, pour le futur, ma vie promet d’être bien chiante ! ;D. Le seul point positif ? Je ne porte plus de lunettes x).

Tu as certainement un petit prénom ou un pseudo ? : Himeka
Combien de fois as-tu fêté le jour de ton anniverssaire ? : 17 fois
Où es-tu situé sur la planète Terre ? : Canada baby ;-)
Une fille ? Un garçon ? Tu es .. ? : Une fille
Ta fréquence par semaine sur le forum ? : { 7/7 }
As-tu remplis ta feuille de personnage ? : Évidemment
& le code du règlement, tu l'as trouvé ? : Je l'ai écrit ;D ?

_________________




« Mieux vaut vivre enchaîné près de celui que l'on aime, que libre au milieu des jardins près de celui que l'on hait . »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zaigou-city.forumactif.com
 
; EMIKO IKEDA ♥ fondatrice
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Escalier B => Couloirs][Emiko+Honoka] Juste après l'horreur...
» Shiki Ikeda {OK}
» Présentation d'Emilie Courrège [Validée]
» [Couloirs=> Infirmerie][Emiko, Sonnay, Guild] 1er Round
» Isabella Black (Fondatrice)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zaigou City :: Diary ■ :: ABOUT ME ~ :: Fiche ok-
Sauter vers: