La ville où résident vos milles secrets ... HENTAI/YAOI/YURI
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Une nuit placé sous le signe du sang [PV : Saito]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elena Nightlay

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 24
Amour : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétéro
Métier : ///
Citation favorite : "Anéantie ta proie avant qu'elle ne le fasse avec toi..."

Carte d'identité
Race: Vampire
Secret: De pure sang. Rechercher par les scientifiques
Peurs: les laboratoires

MessageSujet: Une nuit placé sous le signe du sang [PV : Saito]   Dim 14 Aoû - 14:23

¤ Une soirée comme les autres, rien de plus, rien de moins, si ce n'est que la ville est, pour ce soir, illuminé d'une magnifique pleine lune, très dégagée, aucun nuage. Dans ce paysage, résonne les bruits de voitures, d'hommes complètement soue ainsi que des karaokés et d'autres choses encore. C'est dans ce genre de soirée qu'on pouvait voir l'ombre d'une jeune femme se balader parmi les gens du soir. Une jeune femme dont la chevelure blanche sortait du lot. Ainsi que ses yeux. Bien qu'habituellement de couleur bleu océan, cette nuit il était d'un rouge profond, comparable à ce que la jeune femme recherchait cette nuit : le sang. Vêtu d'un grand manteau noir qui se contrasté avec ses cheveux, on pouvait voir en dessous un simple débardeur tout aussi sombre ainsi qu'un pantalon en cuir de même couleur. Dans ses pieds de simples petites bottes avec quelques centimètres de talons rien de plus. Une jeune femme comme on pouvait en voir dans les rues. Pourtant elle était bien différente. Et c'est cette différence qui intéressa certains hommes.

¤ Se baladant comme de rien n'était, Elena remarqua cependant qu'elle était observé. Sans bouger le visage, elle regarda de gauche à droite. En fait, hommes vêtu également de noir ou de couleur sombre avec des lunettes de soleil en pleine nuit. Bien trop étrange et surtout, la jeune femme reconnaîtrait leur odeur parmi mille. Il s'agissait des hommes de laboratoires qui la recherchait depuis pas mal de temps maintenant. Elle savait pertinemment qu'ils ne tenteront rien avec toute cette foule, mais elle préférait être méfiante. Marchant toujours, elle s'engouffra dans une ruelle bien sombre. Alors que les hommes entrèrent également, ils ne la virent pas. Par contre, ils regardèrent en hauteur. Ils savaient comment Elena se déplaçait depuis le temps. ¤Éclairé par la lumière de la lune, la jeune femme courait mais surtout, sautait de toit en toit afin de fuir ses opposants. Le quartier dans lequel elle se trouvait maintenant était plutôt désert. Lorsqu'elle se rapprocha du bord et regarda en bas, les hommes en noirs la poursuivaient encore. Essayant de leur échappé, Elena fut surprise d'en voir quelques uns sur les toits. Arrêtant sa course, elle regarda derrière : il y en avait d'autres. Tsss fut le seul petit bruit qui sortit de sa bouche. Fronçant les sourcils et sur son visage une expression de colère, la jeune femme nu d'autre choix que de foncer sur les hommes qui se trouvait devant elle. Ces derniers sortirent des armes à feu mais il était déjà trop tard, Elena était déjà sur eux. Attrapant le poignée d'un, elle posa le bras de l'homme sur son épaule et le fit basculer au dessus d'elle afin qui se retrouve à terre. L'autre homme qui commençait à tirer ne fit que éraflé le visage de la jeune femme qui se retrouva accroupie devant l'homme et effectua une magnifique roue arrière. Les talons de la jeune femme vinrent taper le dessous du menton de son opposant et l'envoya valser. La voie était libre à présent, elle pouvait s'échapper. Mais alors qu'elle allait sauter pour descendre dans une rue sombre, la jeune femme fut toucher sur son épaule gauche et au niveau du bas l'omoplate droite. Atterrissant au sol, la jeune femme posa sa main sur son épaule. Bien qu'elle était une vampire, si ce genre de blessure n'était pas guéri assez rapidement, elle pourrait s'aggraver. Et surtout, Elena ne pouvait la guérir sans de sang. Elle était en manque et ce soir devait être la nuit de son rassasiement.

¤ Mais alors qu'elle se préoccupait d'elle, elle ne remarqua que quelques temps après un jeune homme. Ses yeux s'ouvrirent en grands. Avait-il vu ce qu'il venait de se passer? Non bien sur, après tout elle était sur le toit il y a quelques minutes, mais voir une personne atterrir avec autant de facilité, c'était dur à avaler pour un humain. Entendant ses opposant arriver grâce à son ouïe développer, elle attrapa le bras de l'homme et ils s'enfoncèrent dans la ruelle. Dans celle-ci, il n'y avait rien a par des poubelles par-ci par-là, mais rien d'intéressant pour se cacher. Pourtant, Elena pu entrevoir une porte d'un cave qui semblait bien abandonné. Se précipitant avec l'humain, elle ouvrit les portes et demanda à l'homme se rentrer là-dedans. Il ne semblait pas vraiment vouloir y aller mais entendant les hommes à lunettes arriver, Elena attrapa l'homme et le força à entrer. Elle fit de même. Une fois à l'intérieur, elle posa une main sur la bouche de l'homme et l'autre sur son épaule où le sang dégouliné. Regardant à travers un petit trou, elle pu apercevoir l'un des hommes. Il était seul. Elena aurait pu s'occuper de lui et ainsi prendre son sang, mais il y avait plusieurs qui l'empêcher de faire cela. D'abord, l'humain (s'il en était un). Elle ne voulait pas qu'il voie le genre d'horreur qu'était la jeune femme. Et deuxièmement, si elle faisait cela, les autres hommes rappliquerai. Non cette fois, elle devait rester passif.

¤L'homme partit, elle et le jeune homme sortir. Regardant dans la ruelle, elle n'entendit rien. La poursuite était terminé. Toujours la main sur son épaule, elle tourna la tête et regarda le jeune homme qu'elle avait entraîné avec elle. Son regard était comparable au sien lorsqu'elle n'était pas en recherche de sang. Pas comme ce soir. Ceux de la jeune femme était infecté de sang, c'est surement ce qui devait effrayé l'homme en face d'elle puis qu'il ne semble pas avoir si peur que ça. Quoi que. Enfin bref, Elena se tourna entièrement vers l'homme, et d'une voix neutre mais empli de regret, elle lui présenta ses excuses.

« Pardonne moi de t'avoir mêlé dans cette histoire, mais si je t'avais laissé là-bas, il t'aurait capturé toi aussi. »

Elle fit une pause pendant quelques instants. Pourquoi ce garçon ne semblait pas effrayé. Il ne tremblait pas, il était là, comme si il parlait à une amie. Elena ne ressentait rien en lui. Tournant les talons, elle continua.

« Tu ferais bien de rentrer chez toi maintenant. »

Maintenant, Elena avait deux choses à régler : son appétit et ses blessures, mais si elle obtenait le premier, elle pourrait facilement s'occuper du deuxième.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saito Hiruma
Dissimulo prohibitorum
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 14/08/2011
Amour : et bien non...
Orientation sexuelle : Hétéro
Métier : Etudiant
Citation favorite : Les personnes intelligentes peuvent feindre la stupidité. L'inverse n'est pas possible. Il n'y donc pas de tromperie, seulement des masques qui cachent une vérité qui ne devrait passe savoir

Carte d'identité
Race: Mi-humain Mi-démon
Secret: a disparu et réapparu mystérieusement.
Peurs: peur des profondeurs aquatiques

MessageSujet: Re: Une nuit placé sous le signe du sang [PV : Saito]   Dim 14 Aoû - 17:50

Le week-end... AH doux moment dans la vie d'un étudiant où il pouvait se permettre de faire tout ce qu'il voulait... Oh mais attendez... c'est les vacances !

Les vacances, Ah doux moment dans la vie d'un étudiant où il peut se permettre de faire ce qu'il veut. Aussi Saito avait décidé de profiter de la magnifique ville qui s'étendait sur de nombreux kilomètres. Où aller... difficile à dire, mais bon, en fin de compte il s'en fichait, il cherchait simplement quelque chose pour tuer son ennuie, après tout, le meilleurs moyens de tuer son ennuie est de chercher comme le tuer. Flânant d'un rue à l'autre, d'une boutique à l'autre, il ne vit pas la nuit arriver... Bah puisqu'il était là, autant continuer de se balader même de nuit, après tout il n'y avait rien à perdre, puis il était toujours mieux ici que dans son misérable petit appart' où il s'ennuyait à mourir. Soudain, l'envie lui prit d'aller au parc, oui le parc allez savoir pourquoi. Cependant c'était assez loin... Aussi décidait-il de faire un détour et de passer par les ruelles afin de gagner tu temps. Cependant en fin de compte il n'en gagnait pas beaucoup... mais alors vraiment pas.

Arrivé à une embranchement il vit une fille tomber du ciel... enfin du toit en l'occurrence, ça faisait une différence de hauteur en faite. Il allait lui faire une remarquer sur ce magnifique saut, mais il n'eut le temps de rien faire, il se fit trainer dans un sorte de cave étroite. La main de la jeune fille plaqué sur sa bouche, elle restait silencieuse. Puis au bout d'un moment elle sortit comme si de rien n'était, comme si tout était normal qu'enfermer un pauvre étudiant et la bâillonner comme ça, n'était qu'une occupation comme une autre. Se grattant la joue d'un doigt, il l'écoutait maintenant lui dire qu'ils l'auraient capturé lui aussi, elle lui ajoutait de partir. Saito arquait alors un sourcil disant avec un ton déconcerté.


" Comme ça ? J'aimerais des explications moi, pourquoi tu t'es caché ? Et tu es blessée non ? tu ne devrais pas courir les hôpitaux plutôt que les caves ? je dis pas que tu peux pas te soigner dans une cave mais.... tu peux pas te soigner dans un cave en fait. A moins que.... Il existe des hôpitaux dans des caves ? Waw j'en apprends tous les jours en fait"

Faisant le signe de la victoire le poing fermé, il revint sur terre approchant de la jeune fille avec un regard plus sérieux et acéré. Il regardait sa blessure avec une assurance toute particulière. Il restait quelques temps silencieux, enfin presque... si on considérait qu'il laissait un long hmmmmmmmm planer pendant qu'il regardait.

" Bouarf c'est superficiel, il ne faudra pas bien longtemps pour que ça guérisse. Mais vraiment une si grosse plaie sur une si jolie fille, quel gâchis, ça va laisser une cicatrice." Il marque un temps d'arrêt avant d'ajouter " Oh ! on devrait pas rester là si tu es blessée et poursuivie, suis moi, ces ruelles sont labyrinthiques mais je les connais bien ne t'en fais pas. Et tu n'as pas le choix, c'est ton obligation après m'avoir enfermé de force"

Dit-il en la pointant du doigt, bras tendu. Tournant le dos il dit alors


" on doit s'occuper de ta blessure, je vais t'aider n'importe comment, je suis impliqué de toute façon... Pfiouuuu ! On dirait un polar ! Génial"

Ainsi il poussa un sifflement attendant que la fille réagisse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Nightlay

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 24
Amour : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétéro
Métier : ///
Citation favorite : "Anéantie ta proie avant qu'elle ne le fasse avec toi..."

Carte d'identité
Race: Vampire
Secret: De pure sang. Rechercher par les scientifiques
Peurs: les laboratoires

MessageSujet: Re: Une nuit placé sous le signe du sang [PV : Saito]   Mar 16 Aoû - 13:56

¤ Quelle gentillesse, mais quelle naïveté. Il est vrai que Elena venait de l'entraîner dans une situation plus que pénible, mais de là à vouloir l'aider à se soigner, ce n'était pas la peine. Elle le ferai d'elle même. Et puis si elle allait à l'hôpital, les médecins verraient quelques chose de louche, de même très louche en l'examinant. Non, elle devait se débrouiller seule. Mais il y avait une chose cependant qu'elle ne pouvait pas faire : sortir de ce labyrinthe de ruelles. Au final, elle n'avait pas vraiment le choix. Si elle empruntait les toits, il y avait de forte chance qu'elle retombe sur les scientifiques qui la pourchassaient il y a encore quelques minutes et les rues n'étaient pas plus sûr. Il soupira, elle n'aimait pas avoir des comptes à rendre.

¤ Alors qu'elle s'apprêtait à suivre le jeune homme, Elena eut comme un fort battement de coeur qui lui fit tourner la tête un instant. Faisant un pas devant elle afin de ne pas trébucher, son visage se remplit de douleur. Les dents serrées, les incisives qui s'allongent, les sourcils froncés, les yeux encore plus rouges qu'il ne l'était. Résistant à la douleur, elle espérait juste que cette pulsion s'arrête avant qu'elle ne fasse une chose qu'elle regretterait. Cette pulsion avait était sûrement était provoqué par la blessure. Plus elle perdait de sang, plus elle en avait besoin. Ne pouvant résister encore longtemps, elle se laissa tomber au sol, fixant ce dernier.

*Résiste... je ne dois pas me laisser aller... Ksss*

¤ Relevant légèrement la tête pour ne laisser paraître qu'un yeux de sang, la respiration de la jeune femme se faisait plus rapide. Lorsqu'elle posa ses yeux sur le jeune homme, sûrement par réflexe, ces derniers se posèrent sur son cou. Lorsqu'un vampire est dans sa nuit de chasse, et que, surtout, il se trouve en face d'une proie potentiel, il est capable de voir le sang circuler dans la jugulaire de cette proie. C'était le cas maintenant. Elena pouvait le sang de l'homme, le rythme cardiaque dans son artère. Essayant encore de résister, elle posa tant bien que mal la main sur l'épaule de l'homme. En faisant cela, elle le bouscula en arrière.

« N'approche pas! »

¤ Elena devait absolument s'éloigner de lui afin de ne pas lui faire de mal. Habituellement, son genre de proie était des personnes beaucoup plus âgées qu'elle, la trentaine voire parfois la quarantaine, et surtout des personnes qui profitent de la faiblesse des autres pour s'enrichir. Elena, bien qu'elle n'aimait pas ça, utilisait son pouvoir de séduction afin de sympathiser avec eux et de prendre leur sang. Ce qui était bien d'être un pur sang, c'était qu'après chaque morsure, les humains oubliaient ce qui s'était passé bien que la marque de la morsure restait présente quelques heures. Voilà pourquoi Elena n'avait jamais été débusqué ou même pourchassé par la police de la ville. Ses proies oubliaient qui elle était et surtout ce qu'elle était. Mais la situation actuelle était bien trop différente : sa proie était jeune, attentionné, bien qu'il aide des personnes qui ne connaît pas. Elena ne pouvait faire de mal à une telle personne. Regardant les yeux de l'homme qui scintillaient avec la nuit, la jeune femme utilisa ses ressources pour pouvoir se hisser en haut du toit.

¤ Une fois là-haut, elle devait absolument se contrôler le plus possible, afin de pouvoir se déplacer et trouver un proie potentielle. Mais cette fois, elle ne pouvait pas : elle perdait de plus en plus de sang. Si cette blessure n'avait pas été là, elle n'aurait pas eu de mal à se déplacer mais là. Retirant sa main de sa blessure, elle regarda sa main qui tremblait. Par réflexe, elle vint lécher la paume de sa main. Elle savait très bien que son sang ne pourrait pas calmer sa pulsion vampirique. Tout ce qu'elle pouvait faire pour l'instant c'était de se concentrer et de contrôler cette envie. Avec un peu de chance, elle se fatiguerai et perdra conscience. Mais dans combien de temps? Et surtout, est-ce que le jeune homme qu'elle avait laissé en bas n'essayerai pas de monter. C'est d'ailleurs en jetant un coup d'oeil d'arrière elle que son visage devint surprise. Il était bien là. Bon sang! Cela se voyait qu'il ne comprenait pas la situation. Dans une voix tremblante et dans un japonais mal prononcé, elle l'avertit pour la dernière fois.

« Si tu ne t'enfuis pas... je risque de te blesser... Va t'en! »

¤ Elle espérait de tout son coeur que le jeune homme allait l'écouter cette fois, car s'il s'approchait encore, Elena ne pourrait sûrement plus se contrôler et serait obligé de faire une chose qu'elle regretterait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saito Hiruma
Dissimulo prohibitorum
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 14/08/2011
Amour : et bien non...
Orientation sexuelle : Hétéro
Métier : Etudiant
Citation favorite : Les personnes intelligentes peuvent feindre la stupidité. L'inverse n'est pas possible. Il n'y donc pas de tromperie, seulement des masques qui cachent une vérité qui ne devrait passe savoir

Carte d'identité
Race: Mi-humain Mi-démon
Secret: a disparu et réapparu mystérieusement.
Peurs: peur des profondeurs aquatiques

MessageSujet: Re: Une nuit placé sous le signe du sang [PV : Saito]   Mar 16 Aoû - 16:51

Elle semblait mal en point... Ouais totalement, il voulait bien l'aider, mais est-ce qu'il pouvait faire quelque chose ? c'était assez difficile en fait, d'aider quelqu'un qui agonisait autant. Imaginez qu'on l'arrête ! Ce serait comme dans ces films où on arrête des innocents et à la fin de ce dernier, y'a une happy end, on retrouve le coupable, l'innocent retrouve sa femme, sa vie, et tout et tout... Sauf que là en fait, Saito n'a pas de femme, d'ailleurs il doute même que les poursuivants de la jeune fille existent aux yeux du monde. Revenant à la réalité des choses, aussi folles soient-elles, il regardait la jeune fille s'approcher et vaciller. Lui-même s'approchait alors naturellement... Étrangement, quelque chose en lui, son côté de démon en somme, lui disait de rester méfiant. Les yeux de la jeune fille étaient comme injectés de sangs... n'importe qui aurait pu avoir peur, mais pas lui, après tout il se savait surement bien pire que n'importe qui. Alors qu'elle approchait, cette dernière posait une main sur son épaule et... le poussa, lui hurlant de ne pas s'approcher

* Hey ! c'est toi qui t'approche au cas ou t'avais pas remarqué ! * Pensa-t-il alors.

Peu après avoir dit ça, elle s'enfuit en allant sur les toits, bien sur il était hors de question pour Saito d'abandonner à ce stade, ça avait bien trop attisé sa curiosité. Prenant garde que personne ne le voit, surtout pas la jeune fille. Il monta de la même façon, si ce n'est avec plus de dextérité. Une fois en haut, il l'approchait de dos, son sang de démon lui disait de plus en plus de se méfier, il ne devait pas plus approcher. C'était ce qui résonnait dans sa tête. Se stoppant finalement à une distance raisonnable, il la vit se tourner et lui dire que s'il approchait, elle allait le blesser. Elle était un peu trop confiante, quoi qu'elle était, ce genre d'individus tapaient sur les nerfs du jeune homme, aussi décida-t-il de montrer en quoi un démon était supérieur, même s'il n'était pas originel. D'un mouvement éclair, il fonça aux côté de la jeune fille, surement ses yeux ne purent même pas suivre le mouvement, il lui murmurait alors quelques mots avec une voix pouvez glacer un mort.

" Tu es bien présomptueux, vampire"


Il se reculait alors aussi vite qu'il était arrivé, le plus étrange était surement cet œil qui luisait d'une couleur rouge, mi-cyan, mi-écarlate... un mélange déroutant qui était comparable au rouge teinté de la jeune fille devant lui. La voix alors glacial du semi-démon redevint un peu plus mielleuse et son œil d'or luisant sous la lune

" Ah la la incapable de garder un secret ! Mais tu devrais être prudente, les humains ne sont pas idiots, pour peu qu'on prend la peine d'ouvrir de vieux grimoires, on sait que les yeux des vrais vampires se teinte plus où moins fort selon leurs envie. On sait aussi que les vampire les plus puissant on des yeux bleus ou verts ce qui leur permet de cacher leurs envies... Oh oui il s'avère que j'ai en ma possession un grimoire très intéressant et que je crois à ces existences depuis que je suis devenu ce que je suis. Que suis-je ? Oh et bien je suis un homme, un homme qui n'en est pas un !" Il reprend un ton mauvais " je te déconseille de boire mon sang, vampire, qui sait si tu y survivrais"

Ce n'était pas un défis, mais un avertissement qu'il lui lançait. Depuis la nuit des temps, les démons étaient supérieurs aux vampires, bien que ni l'un ni l'autre n'étaient reconnus au yeux des humains, et surtout, ils étaient bien trop normaux par rapport aux déformations faites par les légendes urbaines. Sérieux, un vampire ne se transforme pas en chauve-souris et un démon n'est pas un titan de cinq mètre crachant le feu des enfer. Souriant légèrement il ajouta alors.

" Je ne peux pas te donner mon sang, mais je peux guérir cette plaie, comme je disais c'est fou ce qu'on apprend dans un grimoire. Oh mais pour ça il va falloir se diriger chez moi... en passant par les ruelles. Sinon les messieurs en blancs vont revenir ahah"

Son oeil se teinte de nouveau de cyan il sourit de façon enfantine avant d'ajouter.

" Au fait, tu n'as rien vu n'est-ce pas ? les perte de sang doivent te faire délirer, hm hm, ça doit être ça."

Il devait garder son secret... secret. Bien qu'il ne révélait pas grand chose juste avec ses origines. Mais l'inhabituel attire la curiosité. Attendant alors la réponse de la vampire, il souriait toujours. Elle devait comprendre qu'aucun vampire n'avait sucé un jour le sang d'un démon, car ils étaient plus fort et surtout personne ne savait ce que ça donnerait comme résultat. Si ce n'est corrompre le buveur et le conteneur de la boisson. Enfin en partant du principe qu'elle avait comprit à quoi elle avait à faire.

" Bien allons-y euh ?... euh... Madame demoiselle-bien-roulée-en-manque-de-sang-à-cause-d'une-hémorragie ?"

Dit-il finalement en riant de vive voix.


Dernière édition par Saito Hiruma le Mer 17 Aoû - 9:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Nightlay

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 24
Amour : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétéro
Métier : ///
Citation favorite : "Anéantie ta proie avant qu'elle ne le fasse avec toi..."

Carte d'identité
Race: Vampire
Secret: De pure sang. Rechercher par les scientifiques
Peurs: les laboratoires

MessageSujet: Re: Une nuit placé sous le signe du sang [PV : Saito]   Mar 16 Aoû - 17:50

¤ A cet instant, les yeux d'Elena s'ouvrir en grands. Le jeune homme qu'elle croyait voir en face d'elle n'avait rien à voir avec un humain. Il leur était bien supérieur. Sa vitesse, son timbre de voix, son charisme. Elle croyait voir un homme totalement différent en face d'elle. Limite elle en tremblerait presque. Cette personne n'avait rien d'humain au final. Lorsque la demoiselle osa poser son regard dans celui de l'homme, elle était à présent sur et certaine qu'il n'était pas humain. Elle était subjugué par la beauté de ces yeux. Un oeil rempli de froideur tel la glace scintillant au première lueur du matin, ou peut être un océan étincelant pendant une plein journée d'été. Quant à l'autre, il était comparable à ses yeux, rouge et flamboyant comme les flammes de l'Enfer. Finalement, la peur qu'Elena avait ressentit durant un instant en sentant la présence de l'homme et surtout à cause de son timbre de voix s'évapora, pour laisser place à un certain calme et une paix intérieur. La jeune femme ne comprenait pas vraiment ce qui se passait en elle.

¤ Elena fut sortit de cette admiration par le sermon de l'homme. Les humains ne sont pas idiots? Ça, elle le savait mais elle aurait essayé d'une manière ou d'une autre de faire oublier ce mauvais moment au garçon qu'elle avait rencontré plus bas. Puis, à la fin de ces paroles, la personne en face de la jeune femme reprit cette voix si terrifiante, qui finalement ne l'était peut être pas tant que ça. Après son sermon, l'homme proposa une nouvelle fois à la jeune femme de l'aider. Pourquoi ferait-il ça? Il n'a rien à y gagner. Quoi que. Peut être essayerait-il de profiter de cette dette pour demander à la jeune femme de lui rendre une service. Baa peut importe, pour l'instant, ce qui est important, c'est de soigner cette blessure et surtout lui faire passer cette envie.

¤ Pendant que la créature qui se trouvait en face d'elle finissait son monologue en disant à la jeune femme d'oublier ce qu'elle venait de voir, car cela était dû à sa blessure, Elena essayait tant bien que mal de se tenir debout. Cette douleur commençait vraiment à être pesante, mais elle se calma lorsque l'homme appela la jeune femme (je cite) « Madame demoiselle-bien-roulée-en-manque-de sang-à-cause-d'une-hémorragie ». Sur ces mots, Elena ne laissa échapper qu'un soupire avec une pointe d'ironie, et surtout un sourire s'afficha sur son visage laissant apparaître ses incisives très brillante.

« Quel ironie du sort... J'avais une chance sur mille de tomber sur une créature venue d'un autre monde. »

¤ Elena ne voulait pas montrer sa faiblesse, bien que cela doit déjà fait. Elle essaya du mieux que possible de se tenir droite. Elle lâcha sa plaie et plongea son regard dans celui cyan du jeune homme. Apparemment, la partie 'diabolique' du garçon semblait avoir 'disparu', même si la demoiselle pouvait ressentir comme une pression au fond d'elle. A nouveau dans un sourire et un soupire, elle reprit.

« Pourquoi devrais-je te croire? Après tout, il se peut très bien que, toi aussi, tu es un petit creux. »

¤ Ce qu'elle voulait entendre par là, c'est qu'elle ne savait pas ce qu'il était vraiment et il pouvait très bien se transformer en monstre voulant la dévorer. Elle préférait se méfier. C'est d'ailleurs en ayant cette pensée qu'elle se mit dans une position de défense. Elle savait très bien qu'avec sa blessure, elle n'irait pas loin mais elle ne pouvait pas mourir sans se défendre. Reprenant un ton plus sérieux, elle ajouta.

« Et puis, lorsqu'on invite une demoiselle a la suivre, on se présente, comme un gentlemen. »

¤ Elle voulait savoir qui il était. Peut être qu'en entendant son nom, elle se rappellerai d'une créature dont ses parents avaient pu lui parler. Mais alors qu'elle gardait un oeil sur lui, un vertige apparu. Elle plaça un pas devant elle afin de ne pas se faire déséquilibrer.

*Dans cet état, je ne pourrais pas riposter s'il venait à m'attaquer. -petit rire ironique- D'un côté, je préfère mourir ainsi plutôt que sur une table d'opération.*

¤ Se préparant au pire, Elena essayerait cependant de sauver sa vie si elle devait la préserver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saito Hiruma
Dissimulo prohibitorum
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 14/08/2011
Amour : et bien non...
Orientation sexuelle : Hétéro
Métier : Etudiant
Citation favorite : Les personnes intelligentes peuvent feindre la stupidité. L'inverse n'est pas possible. Il n'y donc pas de tromperie, seulement des masques qui cachent une vérité qui ne devrait passe savoir

Carte d'identité
Race: Mi-humain Mi-démon
Secret: a disparu et réapparu mystérieusement.
Peurs: peur des profondeurs aquatiques

MessageSujet: Re: Une nuit placé sous le signe du sang [PV : Saito]   Mer 17 Aoû - 11:18

La conversation battait de son plein entre les deux personnes, surement était-ce le prélude de quelque chose de plus gros. Bien sur contrairement à l'idée envoyée, il n'avait aucune animosité ni rien à soutirer au vampire devant lui. Les démons contrairement aux légendes ne sont pas assoiffés de sang... pas tous du moins. Ainsi il écoutait la jeune fille lui dire que c'était une ironie du sort, une chance sur 1000 de tomber sur quelqu'un qui n'était pas humai. Ce qui fit légèrement rire le jeune homme au passage, les probabilités étaient des choses qu'il était impossible de prévoir. Visiblement le hasard était pour Saito qui s'ennuyait, plutôt que pour la vampire. Elle voulait se tenir debout, pourtant elle vacillait, Saito ne pouvait s'empêcher de vouloir lui donner un coup de main, c'était surement sa nature d'humain qui voulait ça. Elle ajoutait alors un doute quand à la véracité de ce que disait le jeune homme. Ce qui était était compréhensible, après tout hormis sa parole il ne pouvait rien donner d'autre... Mais lorsqu'il entendit le mot petit creux...

" Ah.... ahah.... ahahaha... AHAHAHAHAHAHAHAHAHAH"

Il ne pu s'empêcher d'avoir un fou rire, en effet, un petit creux... Non mais vraiment, déjà le cannibalisme c'est assez rebutant, et puis un petit creux, on mange pas des humains comme on mange un petit gâteau Lu au quatre heure. Alors qu'il riait toujours il l'entendait lui dire de se présenter. Oui c'est vrai qu'il avait omit ce détail qui était assez important quand on voulait s'impliquer avec quelqu'un... Même si généralement, lorsqu'on entrainait quelqu'un dans ses ennuies, on devait plutôt se présenter en premier, or elle l'avait attiré dans ses ennuis. Soupirant il se disait que de toute façon ça ne valait pas le coup de se prendre la tête pour si peu. Finalement il décidait de se présenter rapidement, la voyant vaciller de plus en plus.


" Je m'appelle Saito, comme tu peux le voir, je suis un étudiant tout à fait normal ! Avec des passions normales ! Des agissements normaux et un altruisme normal !"

Disant ceci, il allait lui proposer de se mettre en route maintenant que les présentations étaient faites, mais la jeune fille eut un vertige, tenant à peine sur ses jambes et avec un regard. Méfiant, s'avançant légèrement, il savait très bien ce qui allait se passer. Méfiante, sur la défensive et donc sur les nerfs, la jeune fille finit par finalement perdre conscience. Ah-la-la ces femmes je vous jure. Comme s'il allait la manger ou autre chose dans ce genre là quoi... La rattrapant d'un bras avant qu'elle ne tombe au sol, il finit par la mettre sur son dos en soupirant, finalement la situation était devenue assez ennuyeuse... Traversant les dédales de rues pour ne pas se faire prendre il finit rapidement par arriver dans un hôtel qu'il connaissait bien... surtout le patron en fait. Il demanda à ce dernier la plus grande discrétion et il accepta. Comment ? Et bien Saito a des contact dans les médias, facile de faire de la pub pour un hôtel dans ce cas. Montant dans une chambre isolée, il déposait alors la jeune fille sur un lit improvisé de brancard sur le coup, il retira son t-shirt non sans s'attarder sur certaines formes.

" Hey, c'est encore mieux sans ce haut ! Elle met des truc vraiment épais et cache de belles choses ! Oh ! Zut ! La blessure, la blessure, j'aimerais pas qu'elle meurt avec moi, ou je devrais vraiment la manger pour faire disparaitre les preuves ahahahahaha"

Après quelques étrangetés que le narrateur se refuse de révéler, la plaie de la jeune fille était fermée, et un bandage avait été disposé le temps que ça cicatrise. Puisqu'elle était un vampire, ça n'allait pas prendre mille années ceci dit. Soupirant et la laissant sur le lit pour le pas la transporter et rouvrir sa blessure, il se posa sur un canapé, elle n'allait pas aimer les initiatives du jeune homme, les vampires étaient des créatures fières après tout... Un peu trop même.


(Hrp, la suite se passera dans un hôtel donc XD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une nuit placé sous le signe du sang [PV : Saito]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une nuit placé sous le signe du sang [PV : Saito]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel triste paysage pour une nuit sans étoiles ...
» Aventure nocturne sous le signe du cactus
» Silvero, voleur sous le signe de la Panthère...
» Nuzlocke été du forum sous le signe de l'amour
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zaigou City :: Zaigou City ■ :: RUES ~-
Sauter vers: