La ville où résident vos milles secrets ... HENTAI/YAOI/YURI
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 ... Ou.... peut-être pas en fait... ( Pv Zunaira)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Saito Hiruma
Dissimulo prohibitorum
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 14/08/2011
Amour : et bien non...
Orientation sexuelle : Hétéro
Métier : Etudiant
Citation favorite : Les personnes intelligentes peuvent feindre la stupidité. L'inverse n'est pas possible. Il n'y donc pas de tromperie, seulement des masques qui cachent une vérité qui ne devrait passe savoir

Carte d'identité
Race: Mi-humain Mi-démon
Secret: a disparu et réapparu mystérieusement.
Peurs: peur des profondeurs aquatiques

MessageSujet: ... Ou.... peut-être pas en fait... ( Pv Zunaira)   Jeu 18 Aoû - 10:15

Saito attendait toujours la danseuse dans la rue... Allait-elle venir ? Il ne pouvait le savoir avec précision, mais après tout l'avenir allait lui dire ça bien rapidement. En effet, il finit par voir la jeune fille arriver. Si il fit un sourire gêné dans un premier, il finit par lui prendre la main pour traverser les ruelles labyrinthiques et arriver dans la rue principale qui fourmillait de monde. Lâchant sa main et souriant il avancé doucement, à ses côtés. Où allait-il ? Ça n'importait que peu non ? Il voulait simplement passer plus de temps avec elle. Certaine personne se tournait vers le couple de fortune, ils étaient si remarquable que ça ? Quand même pas non ? Et bien si... Riant légèrement, Saito tourna la tête vers Zunaira, affichant un sourire radieux.

" C'est un peu comme un rendez-vous tu ne trouves pas ? Ahah. Puisque ton service et terminé, allons boire quelque chose qu'en penses-tu ? A moins que tu ne veuilles rapidement rentrer chez toi pour te reposer."


Il se dirigeait tout de même vers une petite terrasse bien remplie malgré l'heure tardive... C'était bel et bien la saison estivale, pour peut qu'on ne quittait pas les grands axes routiers de la ville, il y avait du monde. Se posant alors à ladite terrasse, son regard vint se fixer sur les lèvres de la jeune fille... Il l'avait embrasser tantôt et il convoitait toujours ses lèvres... voir peut-être même plus... Mais chaque chose en son temps, il n'était pas un animal. Voyant la serveuse arriver, il laisser Zunaira passer sa commande, avant de lui-même commander un manzana. Posant les bras sur la table, il décida de lancer une conversation plus posé.

" Depuis quand es-tu danseuse Zuna ? Oh... je peux t'appeler Zuna ? J'aime beaucoup ton prénom mais je trouve que Zuna est plus facile à prononcer ahaha." Il sourit légèrement avant d'ajouter. " Je t'ai entrainé dans les rues mais... il y a un endroit où tu veux aller ? Tu n'aimes peut-être pas la foule... On peut aller dans un coin plus calme après si tu veux."

Souriant légèrement, il vit alors les commande arriver. Il remercia la serveuse et porta le liquide alcoolisé à sa bouche, poussant un soupire d'aise. Ça faisait longtemps qu'il n'en n'avait pas bu. Il fallait dire que l'alcool n'avait aucun effet sur lui... et qu'en boire était donc abstrait en soit. Terminant son verre au bout de quelques minute il dit finalement avec un sourire et un regard malicieux.

" A moins que tu ne veuilles que nous allions tout deux dans les toilettes...."

Il se mit a rire avant d'ajouter

" Je plaisante ne t'en fais pas ahahaha c'est pas comme si je pensais que tu allais accepter une telle bêtise ahahaha"

La bonne humeur planait, il espérait juste ne pas la froisser avec ses blagues étrange... Oui car c'était une garçon étrange à la base... Enfin, il faut de tout pour faire un monde... Bien qu'on se serait passé de Twilight et justin bieber... mais bon.... faut bien remplir le quota d'immondices du monde. Bien heureusement, l'étrangeté de Saito est loin de cet horrible classement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zunaira Khazif

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 15/08/2011
Amour : Rien pour le moment
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Métier : Danseuse
Citation favorite : Sans âme, nous ne serions que des machines. {Shakespeare}

Carte d'identité
Race: Fée
Secret: Meurtre d'un violeur
Peurs: Orages, feu,

MessageSujet: Re: ... Ou.... peut-être pas en fait... ( Pv Zunaira)   Jeu 18 Aoû - 10:46

Ayant fini de ranger, je sortis, correctement vêtue d'un jean et d'un t-shirt, blanc, pour changer.
Je mis peu de temps à trouver Saito, grâce à sa posture d'attente. La plupart des gens qui étaient là étaient en mouvement, en cette douce saison, tout le monde avait un sourire aux lèvres, on se sentait en sécurité où qu'on aille. Après quelques instants, il me prit la main, et me conduisit dans un réseau de rues que je ne connaissais absolument pas. J'évitais en général les ruelles, et préférait les avenues... Quand j'étais seule, du moins.
Quand on arriva dans la rue principale, il me lacha la main et sourit. je ne voyais que lui, ne remarquant pas les gens autour de nous qui nous regardaient en souriant. Ils devaient se dire que c'était l'été, la saison des tourtereaux, ou encore, nous jalouser parce que eux n'avaient pas cette chance d'être aux côtés de quelqu'un ou que sais-je...
Se tournant vers moi, il me proposa d'aller boire un verre, enfin, si je n'étais pas trop fatiguée... J'avais l'habitude de me réveille au beau milieu de la nuit pour aller donner un coup de main au patron, et je menais plus une vie de noctambule que de jour. Il me mena vers une petite terrasse, pleine de monde malgré l'heure tardive, mais il faut avouer qu'il faisait doux, et qu'excepté la noirceur de la nuit, on aurait presque pu se croire en plein jour.
Nous nous installâmes à une petite table, et une serveuse arriva rapidement. Mon compagnon me laissa commander d'abord, et je commandai un mojito, même si je ne résistais que moyennement à l'alcool.
Il commanda autre chose, et lança la conversation en attendant les boissons. Il me demanda depuis combien de temps je dansais, puis s'il pouvait m'appeler Zuna... Bien sûr qu'il pouvait, toutes mes collègues ou amies utilisaient ce surnom.

-Je fais de la danse depuis.. Un bout de temps, je ne sais plus exactement. Je crois que j'ai commencé un peu lorsque j'étais enfant, que j'ai arrêté, et repris dans mon adolescence...

Il me demanda ensuite si on restait là ou si on se choisissait un endroit plus calme, si je n'aimais pas trop la foule. Personnellement, je ne savais, je n'aimais pas la foule qui venait me voir, mais la foule anonyme de la rue ne me dérangeait pas du tout... Quoique un endroit plus calme avec lui m'aurait bien plu... Enfin, bref.
Je sirotais tranquilement mon cocktail, savourant la saveur douce de la menthe, et il me proposa d'aller au toilettes avec lui... Ce garçon était vraiment étrange, il passait d'une conversation posée à une proposition malicieuse, mais ça ne me dérangeais pas, en fait. Venant d'un autre, je me serais peut-être braquée, mais je sentais quelque chose... Comme s'il était bienveillant, et que malgré ses propositions saugrenues, il ne me ferait pas de mal.
Il se mit à rire, me faisant comprendre, ainsi que je l'avais un peu deviné que sa proposition était une plaisanterie, et je me détendis à mon tour.

-Mais justement, qu'est-ce qui te fais dire que j'allais refuser ? Répondis-je en riant.

Il m'avait mis de bonne humeur, cela faisait des siècles que je ne métais pas senti aussi en confiance avec quelqu'un... Depuis la mort de ma grand-mère, en fait, et cette pensée ne réussit pas à ruiner ma gaieté, c'est dire... D'habitude, le simple fait de penser à ma grand-mère me plongeait dans une mélancolie suivie d'une crise de colère ou quelque chose dans le genre, comme tout ce qui se rapportait à mon enfance, en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saito Hiruma
Dissimulo prohibitorum
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 14/08/2011
Amour : et bien non...
Orientation sexuelle : Hétéro
Métier : Etudiant
Citation favorite : Les personnes intelligentes peuvent feindre la stupidité. L'inverse n'est pas possible. Il n'y donc pas de tromperie, seulement des masques qui cachent une vérité qui ne devrait passe savoir

Carte d'identité
Race: Mi-humain Mi-démon
Secret: a disparu et réapparu mystérieusement.
Peurs: peur des profondeurs aquatiques

MessageSujet: Re: ... Ou.... peut-être pas en fait... ( Pv Zunaira)   Ven 19 Aoû - 9:16

Toujours assit, la conversation "battait" de son plein... ou vide en l'occurrence.... battre de son vide ça sonne moins bien non ? Bref... Elle répondait à présent à sa question, elle lui disait danser depuis fort longtemps et en effet, cela faisait bien quelques temps qu'elle avait commencé, Ce qui expliquait en partie pourquoi elle était aussi douée.. Ça plus le talent surement.

Le sujet déviait alors sur une blague qui n'en était peut-être pas vraiment une à propose des toilettes. Chose à laquelle la jeune fille répondit subitement que peut-être ça ne la dérangeait pas tant que ça, déclenchant de nouveau le rire du jeune homme, il s'amusait bien avec la danseuse, il avait bien fait de sortir dans cet endroit. Souriant doucement et portant son verre à la bouche il lui dit alors d'une façon toujours aussi malicieuse:


" Oh... j'aurais bien proposé d'y aller aussi, mais je crains n'avoir rien prit pour me protéger, ça risque d'être embêtant."


Il termina alors son verre et le posait sur la table, en effet, il cherchait un peu à attiser la jeune fille, voir ses réactions, mais ce n'était pas enfantin, c'était plus une façon pour lui de lui montrer son intérêt à son égard. Poussant son jeu un peu plus loin, il commença même à faire du pied à la jeune fille, caressant ses jambes par dessus son jean.

Oui, il avait envie de s'amuser, il aimait bien être avec elle, c'était... apaisant, allez comprendre pourquoi. Le pourquoi ne l'importait pas en fait, seul le résultat était important. Il la regardait à présent dans les yeux, en souriant, ne clignant pas ces derniers et ne détournant pas le regard. Il l'admirait comme l'on pouvait admirer le premier arc-en-ciel que l'on pouvait voir dans sa vie.


" Et donc.. Zuuna, que faisons, nous... que veux-tu faire ? Et surtout que veux-tu de moi toute suite ? Que nous finissions ce que nousa vons commencé dans la loge."

Il s'accouda à la table et croisait ses mains sur lesquelles il posa sa tête. Un air toujours enjoué sur le visage, il savait ce qu'il voulait, mais elle que voulait-elle ? Il ne pouvait le savoir avec précision. Finalement il se levait, partant payer l'addition et lui prenant la main comme un amoureux transit il partit. Où allait-il ? Peu importe... Un endroit calme. Ses pas le conduisirent de nouveau des les ruelle. Celle à côté de chez lui, mais ça il n'allait pas le dire bien évidement.

Surement Zunaira devait penser qu'il aller traverser les ruelles comme tantôt mais... Finalement, il se retournait doucement, enlaçant la jeune fille par la taille et l'embrassant avec une passion qu'il ne cachait pas. Oui il l'a voulait, toute suite et il lui montrait par ce geste.


* Voyons comment vont évoluer les choses*
pensa-t-il finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zunaira Khazif

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 15/08/2011
Amour : Rien pour le moment
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Métier : Danseuse
Citation favorite : Sans âme, nous ne serions que des machines. {Shakespeare}

Carte d'identité
Race: Fée
Secret: Meurtre d'un violeur
Peurs: Orages, feu,

MessageSujet: Re: ... Ou.... peut-être pas en fait... ( Pv Zunaira)   Ven 19 Aoû - 9:35

Il éclata de rire à ma répone, enchainant qu'il l'aurait bien fait, mais qu'il n'avait rien pour se protéger. Puis il poussa la "plaisanterie" à mefaire du pied sous la table, et je frémis légèrement. Pendant cette caresse, son regard ne quitta pas le mien, les choses qu'on pouvait y lire étaient... Troublantes, flatteuses, et je suis sûre qu'on devait lire le même trouble dans mes yeux.
Après que j'eus terminé mon cocktail, et lui la sien, il m'attrapa par la main, et nous circulâmes à nouveau dans les ruelles. Il s'arrêta devant un joli immeuble, et m'ensserra par la taille pour m'embrasser avec passion.
Je lui rendis son baiser, mettant des tas de choses que je ne savais exprimer dans ce baiser : de l'amour, de l'affection, de la tendresse, de la passion... Des tas de choses inexprimables à voix haute, en bref.

Je sentais bien dans ce baiser qu'il me désirait, d'une manière qu'aucun autre n'aurait su faire avant lui, et je l'enlaçais, passant mes bras autour de son cou, et enroulant mes jambes autour des siennes.
Je finis par rompre ce baiser.

-Hum... On fait quoi, maintenant?

Je lui demandais cela d'un ton un peu coquin, ne sachant pas s'il préférerait qu'on le fasse ici et maintenant, ou si on continuait ce qu'on avait commencé autre part, chez lui, ou à l'hotel.

Mes pensées étaient embrouillées, plus rien n'était logique dans ma tête, tout me paraissait embrumé, sauf une chose : je voulais aller plus loin avec Saito. Pas forcément pour le simple plaisir, mais parce que ce garçon m'était sympathique, et m'attirait à un point... Etonnant, pour une fille comme moi, qui croyait ne plus faire confiance en personne, et encore moins aux garçons.
La ruelle était vide, il se faisait vraiment tard, et, en plus du baiser que vous venions d'échanger, la fatigue venait se mêler de mes affaires, à mon grand dam. Pourtant, étonnament, je me sentais dans une forme étonnante, légèrement ivre, et je savais que cette sensation ne provenait pas du mojito que j'avais pris à la terrasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saito Hiruma
Dissimulo prohibitorum
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 14/08/2011
Amour : et bien non...
Orientation sexuelle : Hétéro
Métier : Etudiant
Citation favorite : Les personnes intelligentes peuvent feindre la stupidité. L'inverse n'est pas possible. Il n'y donc pas de tromperie, seulement des masques qui cachent une vérité qui ne devrait passe savoir

Carte d'identité
Race: Mi-humain Mi-démon
Secret: a disparu et réapparu mystérieusement.
Peurs: peur des profondeurs aquatiques

MessageSujet: Re: ... Ou.... peut-être pas en fait... ( Pv Zunaira)   Ven 19 Aoû - 10:11

Le baiser était clairement passionné, les bras de la jeune fille se croisèrent derrière la tête de Saito, l'enlaçant ensuite. Ses jambe entourèrent celle de l'homme. Ce dernier avait alors passé ses mains en bas de son dos, caressant ce dernier avec passion et délicatesse. Lorsqu'elle rompit le baiser, elle lui demanda avec une voix légèrement coquine ce qu'ils devaient faire maintenant... C'était pourtant clair, dans les yeux de Saito, il n'y avait plus qu'une chose possible: ici et maintenant. Il vint déposer plusieurs baiser chaud dans le coup de Zunaira, lui montrant comme il l'a désirait, comme il brulait pour elle.

" C'est... ici.... Et maintenant qu'en penses tu... Zuna"


Il avait dit ceci avec une voix sensuelle, après tout c'était d'amour qu'il était question. Il avançait légèrement, jusqu'à ce que le dos de la jeune fille croise le mur qui allait lui servir de soutient. Les mains de Saito glissèrent alors doucement vers le haut,faisant remonter le t-shirt de la jeune fille. Non il n'allait pas l'enlever vu l'endroit mais... Il y a autre chose qui pouvait être enlevé ici. Dégrafant le soutient-gorge de la jeune fille, il le posait alors sur un muret tout prêt.

Il fit doucement remonter le t-shirt, juste pour dévoiler les magnifique seins de sa partenaire, caressent avec doucement, il vint doucement lécher le tétons de l'un d'entre eux, le faisait durcir. Si rose et si fin, c'était magnifique à admirer. Il se mit à mordiller et jouer de sa langue sur ce dernier, caressant l'autre sein d'une main. Il s'arrêtait alors quelques secondes, remontant et murmurant à la jeune fille.

" Est-ce que c'est bien comme ça ? peut-être que... tu n'aimes pas ?"

Il vint déposer un baiser dans son cou, puis un deuxième et un troisième, puis il commença à descendre, faisait passer ses baisers sur tout le corps de Zunaria, lorsqu'il arrive au bas ventre, il mit un léger coup de langue très sensuel, sentant sa partenaire frissonner. Souriant, il retirait alors le bouton du jean afin d'avoir le passage libre pour y passer sa main. Cette dernière ne vint cependant pas caresser son intimité toute suite, non, il se mit d'abord à caresser l'intérieur des cuisses, pour attiser l'envie de sa partenaire.

Décalant alors sa main au ralentit vers la partie sensible et l'embrassant de nouveau, faisait valser sa langue avec la sienne, il commença a caresser son sexe par dessus sa culotte, sentant cette dernière s'humidifier de plus en plus. Pour sa part... il sent son membre durcir peu à peu sous l'excitation... Il aimait Zuna de tout son saoul en ce moment même rien ne comptait plus que prendre tout le plaisir possible qu'il était possible de prendre avec elle...



" Zuna... tu es sublime"
souffla-t-il finalement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zunaira Khazif

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 15/08/2011
Amour : Rien pour le moment
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Métier : Danseuse
Citation favorite : Sans âme, nous ne serions que des machines. {Shakespeare}

Carte d'identité
Race: Fée
Secret: Meurtre d'un violeur
Peurs: Orages, feu,

MessageSujet: Re: ... Ou.... peut-être pas en fait... ( Pv Zunaira)   Ven 19 Aoû - 14:27

Saito déposa plusieurs baisers dans mon cou, me rpouvant comment il me désirait, il m'aimait en ce moment. Il dit quelques mots d'une voix rauque et sensuelle, me poussant doucement vers le mur, et il plaça ses mains douces et chaudes sous mon t-shirt, dégrafant mon soutien-gorge, et remontant la blouse assez pour dévoiler mon buste, il les caressa, doucement, délicatement, et s'arrêta quelques secondes... Je gémissais déjà presque de plaisir, mais luttais pour ne pas le montrer trop vite, aimant cette attente du moment attendu.
Il arrêta ses caresses, et me déposa un baiser au creux du cou, descendant, s'arrêtant furtivement à différents endroits sensibles, provoquant un frisson de plaisir lorsqu'il me lécha doucement le bas-ventre. C'est alors qu'il ouvrit mon jean, passant ses doigts à l'intérieur, caressant mes cuisses dans le but d'attiser mon désir, se dirigeant lentement vers mon intimité. je sentai ma culotte s'humudifier, et me cambrai sous la vague de plaisir provoquée par les douces caresses.

Je sentis mes jambes se resserrer autour de lui, l'enlaçant à nouveau, et ma main se balada doucement dans son dos, pour lui retirer son t-shirt.
De l'autre main, je défis lentement sa ceinture, et enlevai le bouton de son jean, pour aller chercher sa verge, et la sentir durcir dans le slip. Je caressai doucement le membre tiédi par le désir, doucement, un peu plus rapidement, selon les réactions de mon partenaire.
De ma main libre, je caressais son torse, chatouillant légèrement son cou, le rapprochant de moi grâce à mes jambes.

Je l'entendis vaguement pronocer mon surnom et frémis.

-Saito...

Je ne savais pas quoi dire d'autre... Un prénom, on n'a que ça dans la vie.

Je continuais mes caresses, dans son dos comme dans son slip, et je frémis au contact de ses doigts qui avaient écarté le tissu qui les bloquaient de mon intimité. d'instinct, je me cambrai à nouveau, resserrant une nouvelle fois mes jambes autour de lui, et le lâchant.
Je le sentis frémir aussi lorsque je le lâchais, comme s'il voulait que je reprenne ma caresse... Comme s'il ne le voulait pas, en même temps !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saito Hiruma
Dissimulo prohibitorum
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 14/08/2011
Amour : et bien non...
Orientation sexuelle : Hétéro
Métier : Etudiant
Citation favorite : Les personnes intelligentes peuvent feindre la stupidité. L'inverse n'est pas possible. Il n'y donc pas de tromperie, seulement des masques qui cachent une vérité qui ne devrait passe savoir

Carte d'identité
Race: Mi-humain Mi-démon
Secret: a disparu et réapparu mystérieusement.
Peurs: peur des profondeurs aquatiques

MessageSujet: Re: ... Ou.... peut-être pas en fait... ( Pv Zunaira)   Sam 20 Aoû - 9:11

Ils étaient presque entremêlaient, un moment que l'on pouvait qualifier de magique... ou juste de salace... Ou les deux... Oui après la magie de noël ! La magie de no-gêne. Ils se caressaient tout les deux, cherchant chacun à attiser l'autre, et les doucement main de la jeune fille caressant l'entre-jambe de Saito avaient largement de quoi donner encore plus envi au jaune homme.

Ce dernier écartait à présent le dernier rempart de tissu qui lui bloquait l'accès à ce jardin d'Eden, y insérant son majeur, il pu sentir l'intérieur chaud et humide de la jeune fille. Il commença a faire de très légers va-et-vient, rien de très extraordinaire. Puis voyant que sa partenaire en eut plus, il ajoute son annulaire et commence un mouvement bien plus rapide tout en embrassant Zunaira.

Il ne voulait plus qu'elle se détache ne saurait-ce que d'un millimètre alors il la garderait contre lui. Continuant toujours son travail dans un bruit caractéristique très excitant. Attisé de plus en plus, il commençait à se baisser, déposant des baisers sur son passage. le cou, le buste... Le ventre, une nouvelle fois. Cette fois si il baissait la culotte de sa partenaire, sans la retirer, juste pour lui libérer la place.

Il vint ensuite déposer des baiser dans le creux des cuisse, il se décalait légèrement, avant de finalement remonter embrasser son ventre chaud à plusieurs reprise. Ses mains se posèrent sur les cuisse De Zunaiara qu'il se mit à caresser. Puis il descendit de nouveau, son visage frôlait l'intimité de la jeune fille sans vraiment le douché, juste pour qu'elle y sente la chaleur et le souffle du jeune homme.

Alors il commença son travail, il mit quelques coup de langue dans l'intérieure des cuisses puis il glissa vers le clitoris de sa partenaire, titillant ce dernier du bout de la langue qui était durcie pour le coup. Voyant que son travail commençait à faire son effet, il commença a entamer un mouvement circulaire avec la langue, faisant parfois de petite succions, pas trop fortes pour ne pas faire mal, mais assez pour lui donner des sensations plaisantes. Après quelques minute, il descendit légèrement, commençant à passer sa langue entière sur le sex de la jeune fille.

Il y allait cette fois ci avec des mouvements bien plus aléatoire et rapides sa langue virevoltant dans tous les sens. Ce long travail durait alors de longues minutes... Le garçon finit par se relever, pour venir embrasser sa partenaire.... En regardant vers le bas, on pouvait à présent voir qu'il était bien excité comme en témoigné la bosse protubérante qui s'était formée et tapait contre les cuisses de la demoiselle.


" J'espère que tu as aimé"


Il souffla-t-il finalement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zunaira Khazif

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 15/08/2011
Amour : Rien pour le moment
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Métier : Danseuse
Citation favorite : Sans âme, nous ne serions que des machines. {Shakespeare}

Carte d'identité
Race: Fée
Secret: Meurtre d'un violeur
Peurs: Orages, feu,

MessageSujet: Re: ... Ou.... peut-être pas en fait... ( Pv Zunaira)   Sam 20 Aoû - 12:28

Tout en m'embrassant, il ajouta un doigt, et fit des va-et-vient de plus en plus rapide. Puis, il s'arrpeta, m'embrassant toujours, mais descendant, toujours s'arrêtant aux points sensibles. Le cou, le buste, le ventre. Le bas-ventre, qurtout. Ses baisers me faisaient frémir, gémir, je me cambrais, n'ayant plus tout à fait mon corps sous contrôle. Il arrêta son visage à quelques centimètres de mon intimité, me procurant un courant d'air chaus et agréable.
Ensuite, il entama un vrai travail de pro, un chef d'oeuvre de plaisir, ses lèvres caressant, suçant mon intimité. Je gémissais sous les coups de la langue experte, qui savait si bien donner du plaisir, procurer une sensation de bien-être extraordinaire...
Les secondes passant, je me cambrais de plus en plus, mes mains s'accrochant à ses cheveux sous la vague de plaisir qui m'envahissait de plus en plus vite. Alors que j'allais atteindre le point d'extase final, il s'arrêta, pour venir m'embrasser. Je sentais contre mes cuisses qu'il était excité aussi, au moins autant que je l'étais.

-J'espère que tu as aimé, souffla-t-il, haletant légèrement.

Oh que oui, j'avais aimé, j'avais adoré, même, comment décrire cette foule de sensations, de sentiments, que j'éprouvais en ce moment ? J'avais l'impression que je ne connaitrais plus jamais cette flopée de sensations, de plaisir, je ne trouvais plus mes mots.

Pour toute réponse, je l'embrassais avec un élan de passion, mettant ce que je ne savais exprimer dans les affres de la fougue que j'avais à l'embrasser. Et si ça ne lui suffisait pas, je passais ma main dans son jean une nouvelle fois, le caressant lentement, puis je fis descendre me lèvres à mon tour, lui enlevant d'abord son t-shirt, pour m'arrêter sur les tétons durcis par le froid de la nuit, léchant sensuellement le nombril, passant un moment sur les quelques poils qui descendaient sous son jean, puis je remontais vers sa bouche, pour gouter à nouveau son haleine, son odeur, qui était un peu imprégnée de la mienne.
Mes doigts, quant à eux, esquissaient quelques pas dansants dans son dos, tournant vers le torse, descendant vers les mêmes endroits que ma bouche un peu auparavant, mais descendant plus bas, jusqu'à arriver au pantalon. Là, ils entamèrent une descente jusqu'aux cuisses du jeune homme, effleurant à peine les cuisses, enlevant le bout de tissu recouvrant les parties intime de mon compagnon, pour toucher, caresser et prendre en main ce qui se trouvait dans ce slip. Puis ils descendirent le pantalon un peu plus bas, histoire d'avoir un peu de place, et remontèrent alors que ma bouche effectuait le même chemin qu'eux auparavant.

Je l'embrassais doucement, l'effleurant du bout des lèvres pour mieux l'exciter, même s'il l'était déjà suffisament, puis je me mis à le lècher, doucement d'abord, alternant les vitesses, je voulais lui faire ressentir le même plaisir que ce que j'avais ressenti, plus même, je n'avais jamais eu envie de faire plaisir à qui que ce soit avant, et je voulais vraiment le rendre... Heureux.
Lorsque je le sentis sur le point de jouir, j'arrêtai lentement mes baisers, souriant malgré-moi. Lui aussi avait arrêté ses baisers avant l'extase complète, et tant qu'à faire, je préférais encore que nous la connaissions ensemble, en même temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saito Hiruma
Dissimulo prohibitorum
avatar

Messages : 61
Date d'inscription : 14/08/2011
Amour : et bien non...
Orientation sexuelle : Hétéro
Métier : Etudiant
Citation favorite : Les personnes intelligentes peuvent feindre la stupidité. L'inverse n'est pas possible. Il n'y donc pas de tromperie, seulement des masques qui cachent une vérité qui ne devrait passe savoir

Carte d'identité
Race: Mi-humain Mi-démon
Secret: a disparu et réapparu mystérieusement.
Peurs: peur des profondeurs aquatiques

MessageSujet: Re: ... Ou.... peut-être pas en fait... ( Pv Zunaira)   Mer 24 Aoû - 18:11

Il lui avait donné du plaisir et les rôles étaient à présent inversé, c'était elle qui lui en donnait. Chacun de ses baisers venait faire frissonner le jeune homme, il aimait ça, et il le montrait. Ce fut d'autant plus vrai quand la jeune fille prit la chose en bouge, il poussa un léger gémissement, se laissant volontiers faire, il aimait vraiment ça, chaque mouvements que faisait Zuna était pour lui comme une sorte de bénédiction qui libérait l'âme. Il sentait la jouissance monter en lui, mais il savait qu'il en l'aurait pas et comme il l'avait prévu, elle se stoppa remontant, lui faisant comprendre que ce serait à deux ou rien. Saito fit un sourire et la se tourner et appuyer sur le mur avec ses mains, comprenez la qu'il avait une vu parfaite de l'endroit.

Il commença par frotter son sexe durcit sur l'intimité de la jeune fille avant de le faire rentrer doucement, une fois que ce fut terminé et qu'elle touchait le fond, il commença a faire des va-et-vient. Lents et sensuels pour commencer, puis il se mit à accélérer un peu plus, encore un peu plus tant qu'a la fin le bruit de ses cuisses se heurtant aux fesses de la jeune fille venait raisonner. Voyant les seins de sa partenaire danser dans le vide, il se penchait légèrement en avant, il la pénétrait de ce fait plus profondément et surtout, il pouvait empoigner les deux seins qu'il se mit à caresser durant l'acte.

De longues, très longues minutes passèrent, il ne se gênait plus d'y allait franchement, s'il restait doux dans sa façon de faire, ses mouvements étaient quant à eux, rapides profonds et secs. De nombreux bruits obscènes se faisaient entendre, mais dans un sens ce n'était que plus excitant comme ça. Il sentait alors la jouissance abandonné tantôt monter peu à peu en lui....
Il se sentait venir, ses tremblèrent légèrement au moment ou le liquide chaud vint remplir l'intimité de sa partenaire. Il resta quelques secondes comme ça, haletant, déposant des baisers dans la nuque de sa partenaire. Puis enfin, il se retirait dans un dernier gémissement avant de s'adosser contre le mur à côté d'elle.


" C'était.... grandiose... Zuna...."

Dit-il simplement, attendant de voir ce qu'ils pourraient faire ensuite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zunaira Khazif

avatar

Messages : 33
Date d'inscription : 15/08/2011
Amour : Rien pour le moment
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Métier : Danseuse
Citation favorite : Sans âme, nous ne serions que des machines. {Shakespeare}

Carte d'identité
Race: Fée
Secret: Meurtre d'un violeur
Peurs: Orages, feu,

MessageSujet: Re: ... Ou.... peut-être pas en fait... ( Pv Zunaira)   Jeu 25 Aoû - 10:28

Lorsque j'eus fini, il me plaqua contre le mur, frottant son sexe durci contre le mien, avant de doucement me pénétrer. J'étouffai un gémissement, tandis qu'il accélérait le mouvement, un va-et-viens de plus en plus rapide, je me cambrai sous le désir, le plaisir de le sentir en moi.
Il se pencha vers mon buste, me pénétrant ainsi encore plus profondément, et pris mes seins dans ses mains douces et chaudes, les caressant, les empoignant, augmentant le plaisir qu'il me procurait. je passais mes mains autour de sa nuque, sentant ses cuisses heurter les miennes dans un bruit sourd et relativement obscène, mais pourtant excitant.
Les minutes passaient, le plaisir augmentait, je sentais son sexe se durcir encore plus, et bientôt, je sentis une vague de plaisir plus forte que les précédentes m'envahir. je m'abandonnais complètement dans ses bras, tandis que je le sentais se répandre en moi dans un gémissement, alors que je gémissais aussi. Je sentais la jouissance en moi, et ne sentais plus grand chose que Saito.

Il finit par se retirer, et je me laissais tomber contre le muret derrière moi, alors qu'il s'adossait au mur également.
Je laissais échapper un petit soupir d'aise, ne m'étant pas sentie aussi bien depuis des lustres, et je le regardais les yeux mi-clos, lorsqu'il prononçat quelques mots.

Il était maintenant plutôt tard, et les effets de la fatigue commençaient à se faire sentir sur mes épaules. Je fermai complètement les yeux, au risque de m'endormir sur place, et murmurai d'une voix douce "Les étoiles brillent... Peut-être devrais-je m'en retourner chez moi... Demain, enfin, cet après-midi, nous serons jeudi, et c'est une de mes soirées les plus chargées... "

J'aurais préféré passer la nuit ici, dans cette ruelle sombre et un peu glauque, mais le jeudi était le jour où, généralement, je devais passer deux fois l'après-midi, et encore deux fois en soirée, parce qu'il y avait plus souvent de délégation d'hommes d'affaire, des clients qui payaient bien, et laissaient de beaux pourboires, qui permettaient d'arrondir plus facilement les fins de mois difficiles.

Rouvrant les yeux, je me blottis contre lui, posant ma tête sur son épaule, ma main caressant son torse, j'avais encore envie de lui, mais pas spécialement de sexe, le savoir à mes côtés me suffisait déjà, je me sentais en sécurité auprès de lui, je le sentais incapable de ma faire du mal volontairement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ... Ou.... peut-être pas en fait... ( Pv Zunaira)   

Revenir en haut Aller en bas
 
... Ou.... peut-être pas en fait... ( Pv Zunaira)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ❝ le vrai héros, c'est celui qui fait ce qu'il peut...
» NOLAN ϟ le héros, c'est celui qui fait ce qu'il peut.
» Ce qui est fait ne peut être défait (TAËL)
» Quand le téléphone portable peut sauver la vie...
» Impromptu, si on peut dire. [Dudu/Eva/Ezio]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zaigou City :: Zaigou City ■ :: RUES ~-
Sauter vers: